Comment prendre soin de sa jument ?

Il est essentiel de garder un état d'esprit serein et enthousiaste dans l'élevage équin, une passion qui exige à la fois force physique et mentale. La mission principale consiste à nourrir soigneusement la jument, à l'élever correctement, à lui prodiguer des soins de pansage, de curage, de traitement parasitaire, à assurer la propreté de son écurie et l’entretien du matériel, et à surveiller son état de santé, notamment lors de la chaleur. 

La santé au quotidien

Restez attentif à tout signe d'infection et prenez la température de la jument quotidiennement. Des tutoriels sur l'utilisation du thermomètre sont disponibles en ligne. Pendant les périodes de chaleur, une jument peut se sentir mal à l'aise et présenter des symptômes tels que l'irritabilité, l'agressivité, le stress et une baisse de performance. Allez sur le site pour trouver un complément alimentaire adapté à la situation. 

Dans le meme genre : Qui gagne le plus entre un dentiste et orthodontiste ?

Un environnement adapté

Les chevaux sont porteurs de divers micro-organismes et peuvent attraper ou transmettre des pathologies à leurs congénères. Il est primordial de leur assurer un environnement clôturé, sans contact direct avec d'autres chevaux. En cas d'ajout d'un nouvel arrivant, prévoyez une zone de quarantaine avant son intégration dans le même pâturage.

La transmission des maladies peut se faire de multiples façons. En cas d'élevage de plusieurs chevaux, il est prudent de nettoyer les chaussures entre les stalles et le paddock, et d'utiliser des désinfectants, comme de l'eau de Javel diluée, pour se laver les mains et les pieds. Changez régulièrement de gants et de vêtements pour éviter la transmission d'infections.

A lire en complément : Comment choisir une voiture électrique ?

Les chevaux étant sensibles et nerveux, pour éviter de les stresser, il est recommandé de :

  • Assurer une intégration soignée de la jument.
  • Traiter la jument avec attention.
  • Introduire progressivement de nouvelles méthodes d'apprentissage.
  • Laisser la jument profiter régulièrement de temps libre dans un pâturage clôturé, où elle peut galoper, sauter et s'épanouir.

Les rituels à respecter

Chaque animal doit avoir son propre récipient d'eau. Les grands abreuvoirs communs, propices à la transmission de maladies, sont à éviter. Dans des cas exceptionnels où la santé des chevaux est certaine, un point d'eau commun peut être envisagé, mais avec prudence.

Les examens médicaux réguliers par un vétérinaire sont cruciaux. Un contrôle annuel systématique est nécessaire pour maintenir la santé de l'animal, même en l'absence de symptômes. Selon la région, la vaccination des chevaux peut être une obligation pour le propriétaire.

L'alimentation et de l'hydratation

Une alimentation équilibrée est fondamentale pour maintenir la jument en bonne santé. Il est crucial de lui fournir une nourriture de qualité, adaptée à son âge, à son activité physique et à son état de santé. Les besoins alimentaires peuvent varier en fonction des saisons, de la gestation ou de la lactation. Veillez à inclure une variété de fourrages, de grains et de suppléments, si nécessaire, pour assurer un régime complet et nutritif. L'hydratation est tout aussi essentielle : assurez-vous que la jument ait toujours accès à de l'eau propre et fraîche. Un apport hydrique adéquat est vital, surtout pendant les périodes de forte chaleur ou d'exercice intense. 

 

 

Copyright 2023. Tous Droits Réservés